COMMENT CHOISIR SON RADIATEUR SÈCHE-SERVIETTE DE SALLE DE BAIN ?

Pour chauffer la salle de bain et trouver une serviette chaude à la sortie de la douche ou du bain, le sèche-serviette est le radiateur idéal dans les pièces d’eau. Il est aujourd’hui l’appareil le plus utilisé grâce à sa double fonction et à son faible encombrement. Véritable objet déco, il s’adapte à tous les intérieurs.

LES DIFFÉRENTS TYPES DE SÈCHE-SERVIETTE DE SALLE DE BAIN

Il existe sur le marché trois grands types de sèche-serviette :

• Le sèche-serviette électrique qui, grâce à une résistance, diffuse une chaleur homogène et douce dans la salle de bain ;
• Le sèche-serviette à eau chaude est directement raccordé au système de chauffage central du logement ou au circuit d’eau chaude. C’est le plus économique des sèche-serviette. Mais attention, fonctionnant de pair avec le chauffage central, il s’éteint lorsque ce dernier arrête de fonctionner ;
• Le sèche-serviette mixte est lui aussi raccordé au système de chauffage central. Mais pour plus de confort, il peut aussi fonctionner sur le réseau électrique.

 

LES DIFFÉRENTS MODÈLES DE SÈCHE-SERVIETTE DE SALLE DE BAIN

Aux types de sèche-serviette s’accordent des modèles. L’appareil est en effet décliné dans de nombreuses versions et fonctions pour répondre à toutes les attentes pratiques et esthétiques des particuliers. Ainsi, le sèche-serviette soufflant intègre un ventilo qui réchauffe l’air de la pièce. Le sèche-serviette design se fait objet déco, proposé dans de nombreuses formes, coloris et matériaux. Le sèche-serviette mural est fixé au mur quand la version pivotante s’ouvre de droite à gauche ou à 180 °C.

Connaître les différents modèles et types de sèche-serviette est un bon point de départ, mais pour sélectionner l’appareil adéquat, certaines questions restent à se poser. Pour bien choisir votre sèche-serviette, posez-vous les questions suivantes:

• Quelle est la puissance nécessaire pour un confort thermique optimal ? Pour cela, mesurez le volume de votre pièce et gardez cette règle en tête : 120-125 W par m².
• Combien de personnes vont faire sécher leur serviette ? Si vous êtes nombreux, pensez à rajouter quelques Watts supplémentaires lors de votre choix.
• Combien va consommer l’appareil ? Un sèche-serviette à eau est moins énergivore qu’un sèche-serviette électrique. Dans tous les cas, un programmateur est le bienvenu pour gérer automatiquement les plages horaires de mise en service du radiateur.
• Quel design de sèche-serviette s’accorde le mieux avec la déco de la salle de bain ?
• Combien faut-il débourser pour chaque type de sèche-serviette ?
• Les normes et critères de sécurité sont-ils respectés ?

INSTALLER UN SÈCHE-SERVIETTE DANS LA SALLE DE BAIN

 

Une fois le type et le modèle, vient le moment de l’installation : où installer son sèche-serviette dans la salle de bain ? Si certaines normes de sécurité sont à respecter (positionner l’appareil à plus de 60 centimètres des points d’eau pour un classe I par exemple), d’autres paramètres sont à prendre en compte. On préfèrera, par exemple, placer le radiateur sous ou à côté d’un point d’entrée d’air froid, comme une porte ou une fenêtre. Cela permettra de profiter d’un confort thermique maximal dans la salle de bain. Ces contraintes passées, vous êtes libre de positionner votre sèche-serviette : sur un mur, sur le sol, pratique et/ou esthétique. La configuration de la pièce mais aussi vos envies dicteront le choix final.

Techno-Conseil Bain-Douche vous propose différents modèles de sèche-serviettes ou de radiateurs électriques ou à eau chaude, n’hésitez pas à consulter notre site.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *