15921_ariston_chauffe-eau

COMMENT CHOISIR SON CHAUFFE-EAU ÉLECTRIQUE

La première question à se poser est certainement celle des besoins en eau chaude sanitaire, ce qui vous permettra de déterminer la capacité idéale. En effet, un remplacement du chauffe-eau à l’identique n’est pas toujours l’idéal ! Pensez à vos besoins réels, et projetez-vous aussi dans le temps si vous pensez que vos besoins vont évoluer.

La capacité du chauffe-eau électrique nécessaire dépend de la taille de votre logement, du nombre de personnes qui y habitent… et de vos usages.

On retient souvent une norme de 50 litres par personne en moyenne – mais cela varie beaucoup selon les habitudes.

Un exemple : Un bain consomme entre 100 et 150 litres d’eau chaude à 40°C, contre 30 à 60 litres environ pour une douche. Ajoutez-y la consommation estimée des lavabos et des éviers, il faut 5 litres pour se laver les mains déduisez-y l’eau chaude épargnée grâce à un éventuel lave-vaisselle (fonctionnant à l’eau froide, ils vous font économiser l’équivalent de 30 litres à 40°C à chaque machine), et vous obtenez une estimation globale de vos besoins.

73fde34dc21474254b52476d

L’INSTALLATION D’UN CHAUFFE-EAU EST UN INVESTISSEMENT DE LONG TERME

Si vous envisagez d’agrandir votre famille, mieux vaut prévoir plus large dès le départ…

Si votre rythme de vie est irrégulier et que vous n’avez pas les mêmes besoins en eau chaude sanitaire tous les jours, il existe des systèmes intelligents qui ajustent automatiquement ou à votre demande la quantité d’eau chaude produit à vos besoins. Ainsi, vous pourrez réaliser des économies d’énergie substantielles tout en ayant toujours le confort souhaité.

QUEL MODÈLE DE CHAUFFE-EAU CHOISIR ?

Il existe désormais un grand nombre de modèles de chauffe eau (verticaux, horizontaux, muraux…) mais aussi d’accessoires de fixation pour s’adapter à vos contraintes. En prenant les mesures, n’oubliez pas de prévoir l’espace nécessaire pour les manipulations (vidange, entretien…). Il faut compter environ 50 cm autour de l’appareil.

Il existe sur le marché une grande variété de modèles et de marques, pour répondre à tous les besoins en termes de confort, de performance… et aux contraintes de place dans les petits logements

Le choix d’un type de modèle de chauffe eau électrique (vertical mural, ou horizontal) doit se faire en fonction de l’emplacement disponible et la capacité choisie (en fonction des besoins préalablement calculés).

L’emplacement du chauffe-eau dans votre salle de bain dépendra de la place dont vous pouvez disposer. Un arbitrage entre esthétique et confort sera peut-être nécessaire : songez que le chauffe-eau est d’autant plus efficace qu’il est situé proche des points d’utilisation.

chauffe-eau_sauter_vm.aci_hybride_lectrique_200l

 

Les chauffe-eau verticaux

les  chauffe-eau verticaux muraux (50 à 200 litres) peuvent être accrochés sur des murs porteurs par le biais de pattes de fixation.
Pour les chauffe-eau de capacité supérieure à 100L, ou en l’absence de mur porteur, vous devrez utiliser soit un trépied (posé au sol), soit une console pour plafond Une fixation murale reste obligatoire pour assurer la stabilité de l’appareil.

chauffe-chaffoteaux

Les chauffe-eau horizontaux

Le chauffe-eau horizontal est la solution idéale en cas de contraintes de volume notamment lorsqu’il doit être installé dans une pièce à vivre ou un endroit de faible hauteur (un grenier, par exemple).

Les différents modèles (de 75 à 200 litres en général) peuvent être posés au sol ou accrochés au mur ou au plafond.

altech_horizontalb-c204

LA RÉGULATION ET LA PROGRAMMATION DU CHAUFFE-EAU

Aujourd’hui, la programmation et la régulation électronique sont largement répandues en chauffage électrique. Vous l’utilisez sans doute pour obtenir votre confort optimal tout en réalisant des économies d’énergie.

COMMENT FONCTIONNE UN CHAUFFE-EAU ÉLECTRIQUE ?

Réservoir doté d’un système de chauffage électrique, le chauffe-eau repose sur un principe d’accumulation d’eau chaude. Il se compose :

  • d’une cuve (émaillée et isolée),
  • d’une résistance,
  • d’un thermostat de régulation
  • d’un système de protection contre la corrosion.

L’eau chaude (plus légère que l’eau froide) se trouve naturellement dans la partie haute du chauffe-eau, dont le réservoir est maintenu sous pression constante. Lorsque cette eau chaude est utilisée, de l’eau froide arrive dans la partie basse du chauffe-eau.

Lorsque le thermostat détecte que l’eau stockée n’est plus à la température désirée, il déclenche la résistance pour chauffer l’eau. L’ajout d’un contacteur jour/nuit entre le chauffe-eau et le disjoncteur permet de s’adapter au tarif heures creuses / heures pleines, et de déclencher la chauffe pendant les heures creuses (tarifs avantageux) afin de limiter votre facture d’énergie.

Suivez ce lien pour avoir plus d’information sur la fabrication des chauffe-eau: www.youtube.com/embed/TQHFi1DpyWU

LA RÉSISTANCE

L’élément chauffant : résistance blindée ou résistance stéatite ?

Il existe deux types de résistances :

Le chauffe-eau blindé

Le chauffe-eau blindé met directement la résistance en contact avec l’eau. Elle est de ce fait exposée au calcaire. Il est toutefois équipé d’une anode de magnésium pour limiter la corrosion. Afin d’assurer des performances optimales, il faudra effectuer un détartrage de l’appareil tous les 2 ans environ. Si un nettoyage n’est pas réalisé, le tartre va s’accumuler au fond de la cuve et va petit à petit abimer la résistance. L’eau mettra alors plus longtemps pour chauffer et vous consommerez plus d’électricité.

Ce type d’appareil est conseillé si l’eau de votre région est peu calcaire, ou si vous disposez d’un adoucisseur d’eau. Je vous invite à lire notre article sur l’utilité de l’adoucisseur d’eau pour en savoir plus à ce sujet.

Côté prix, le chauffe-eau blindé conviendra parfaitement aux petits budgets. Il existe un large choix de modèles pour répondre à tous les besoins : différentes capacités et emplacements (horizontal, vertical) sont proposés.

choisir-chauffe-eau-electrique

Le chauffe-eau stéatite

Le chauffe-eau à résistance stéatite est protégé du calcaire car l’eau n’est pas en contact direct avec la résistance. En effet, cette dernière est placée dans un fourreau (un étui en acier émaillé) qui la protège contre le tartre. Ce type d’appareil est recommandé dans les régions particulièrement calcaires.

Le coût d’achat est légèrement plus élevé mais son entretien est moins contraignant (il n’est pas nécessaire de vider la cuve pour atteindre la résistance). Il faut également prendre en compte qu’il consomme moins d’énergie.

Les chauffe-eaux à résistance stéatite sont parfois équipés du système ACI Hybride qui assure une protection du ballon contre la corrosion. Cette technologie permet également d’améliorer la durée de vie du produit.

Le choix entre un chauffe-eau stéatite ou blindé se fera donc en fonction de la qualité de votre eau et de votre budget. Si vous souhaitez un appareil durable et économe, le ballon stéatite est à privilégier.

chauffe-eau

Pour plus d’informations et de choix n’hésitez pas à visiter votre boutique en ligne: http://www.technoconseilbaindouche.com/chauffe-eau-electrique,fr,2,211.cfm

 

 

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *